Bonsoir,

 

A vrai dire, je ne sais pas trop pourquoi j'ai ouvert ce blog ou plutôt, à vrai dire, j'en attends beaucoup. J'ai 48 ans et suis tellement fatiguée mais tellement à croire malgré tout en la vie, que ce blog m'apparait comme vital. J'étouffe et je n'ai personne autour de moi qui peut m'empêcher d'étouffer. Je suis seule parce que je m'isole, à la recherche de je ne sais pas quoi de merveilleux. Je complique tout et suis une éternelle insatisfaite. Tout détruire me semble être un leitmotiv. J'espère réapprendre à vivre et me dire qu'à 48 ans, l'avenir heureux existe encore.